Lauzon, Lauzone

2001 ​- Louis Bélanger en collaboration avec Isabelle Hébert – ​Québec ​- Français ​- Documentaire ​- 89minutes ​- Couleur

Réalisation
Louis Bélanger

Production
Lyse Lafontaine, Pierre Latour

Direction photo
Guy Dufaux

Conception visuelle
André-Line Beauparlant

Son
Serge Beauchemin, Marcel Pothier, Hans Peter Strobl

Montage
Claude Palardy

À travers les confidences d’une amie, le film nous amène dans l’univers intime de Jean-Claude Lauzon. Appuyé par des témoignages de gens qui l’ont connu à différentes étapes de sa vie ainsi que par des extraits de son œuvre, on découvre un être intense, complexe et d’une grande lucidité; un artiste courageux et tourmenté qui a marqué un tournant dans le cinéma canadien.

Derrière son arrogance qui a été largement médiatisée, Jean-Claude Lauzon le provocateur était aussi un homme vulnérable qui luttait sans répit contre la peur d’être entraîné dans la dépression ou la folie. Cet aspect troublant que nous découvrons, nous permet de mieux comprendre son œuvre et le processus de création.

Son intégrité, sa volonté d’indépendance et sa détermination mises en relief tout au long du récit sont une source de motivation et d’inspiration pour les créateurs et pour tous ceux et celles qui ont des rêves à mener au bout de leur route.

C’est un film sur l’amitié, sur la création et sur le pouvoir de la poésie; un portrait émouvant, décrit avec justesse, qui voulant recréer le rythme essoufflant qu’était celui de Jean-Claude Lauzon, entraîne le spectateur au plein cœur du combat de sa vie.

Code par François Jacob  |  Design par Corinne Bève  |  © 2019 André-Line Beauparlant