La déesse des mouches à feu

2020 – Anaïs Barbeau-Lavalette​ – Canada – Français – Fiction – 105 minutes – Couleur

Réalisation
Anaïs Barbeau-Lavalette

Production
Luc Vandal, Coop Vidéo de Montréal

Direction photo
Jonathan Decoste

Conception visuelle
André-Line Beauparlant

Costumes
Sophie Lefebvre

Son
Martyne Morin, Sylvain Bellemare, Paul Col, Bernard Gariépy Strobl

Musique
Mathieu Charbonneau

Montage
Stéphane Lafleur

Catherine, 16 ans, traverse l’adolescence en même temps que ses parents amorcent un processus de divorce. En pleine crise existentielle, Catherine se tourne vers la fête et la drogue. L’exploration ne sera pas douce ni romantique. D’une dérape à l’autre, elle vieillit dans le chaos violent et spectaculaire de l’adolescence grunge des années 90.

Adaptation du roman de Geneviève Pettersen paru aux éditions Le Quartanier.

« Un film fougueux, à fleur de peau, sensoriel. Une réalisation magique, enveloppante et profondément humaine », a signalé le jury dans une décision unanime. 

  • André Duchesne, La Presse, 21 septembre 2020

« À tel point que « quand je vois le film, je ressens une charge émotive qui est plus forte que quand j’ai écrit le scénario. » (…) s’exclame Geneviève Pettersen. »

  • Éric Moreault, Le Soleil, 18 septembre 2020

Prix et reconnaissance

Grand Prix du Jury – Festival de cinéma de la ville de Québec (Canada)

Prix d’interprétation féminine Festival du film canadien de Dieppe (France)

Photos

Code par François Jacob  |  Design par Corinne Bève  |  © 2019 André-Line Beauparlant